L'ŒIL ET LE CERVEAU


L'Œil

L'œil est l'organe de la vision, sens qui permet à un être vivant de capter la lumière pour ensuite l'analyser et interagir avec son environnement. L'œil humain peut quant a lui distinguer les formes et les couleurs.








Cristallin, Iris , Pupille, Cornée, Rétine, Corps vitré ou humeur vitrée, Nerf optique, La sclérotique, Corps ciliaire, humeur aqueuse, Choroïde.



La lumière traverse la cornée et l'humeur aqueuse puis passe ensuite par la pupille qui régule son intensité en s'ouvrant plus ou moins. Le cristallin, situé juste derrière converge les rayons lumineux en modifiant sa courbure pour former une image nette sur la rétine. La rétine est tapissée de capteurs qui transforment la lumière en signaux électriques: c'est l'étape de la transduction. La rétine est constituée de différentes couches de cellules. Les capteurs ou cellules photoréceptrices constituent une de ces couches.


Il existe deux types de cellules :

Les cônes sont au nombre de 5 à 7 millions et se trouvent dans la fovéa. Ils sont très sensibles aux couleurs et peu à la lumière : ils permettent la vision des couleurs, donc la vision diurne. Les cônes possèdent trois sortes de pigments différents : l'opsine S (cyanopsine) responsable de la vision du bleu, l’opsine M (chloropsine) responsable de la vision du vert et l’opsine L (érythrosine) responsable de la vision du rouge.

Les bâtonnets sont quant à eux au nombre de 130 millions. Ils sont de forme allongée et sont logés sur la périphérie de la rétine (autour des cônes). Ils sont très sensibles à l'intensité lumineuse mais peu aux couleurs. Ils sont donc plutôt sollicités pour la vision nocturne. Ils contiennent une substance chimique appelée rhodopsine.




Le cerveau

Le cerveau est le principal organe du système nerveux des animaux. Chez les hommes, le cerveau est situé dans la tête, protégé par le crâne. Le cerveau régule les autres systèmes d’organes du corps, en agissant sur les muscles ou les glandes, et constitue le siège des fonctions cognitives. Son association avec les yeux permet à l’homme de percevoir le monde tel que nous le voyons.


Le partage des informations

Le nerf optique quitte l’orbite où est logé l’œil, par un petit canal osseux : le canal optique. Il traverse ainsi une partie de la boîte crânienne puis est rejoint par le deuxième nerf optique provenant de l’autre œil. Cette jonction forme l’un des éléments les plus importants dans la perception visuelle: le chiasma optique. C’est ici que les fibres constituant les nerfs optiques se croisent partiellement et partagent ainsi leurs informations (une partie des fibres provenant de l’œil droit va dans l’hémisphère gauche et inversement). Cela permet notamment la vision stéréoscopique (ou 3D).










Ces signaux nerveux passent ensuite dans les corps genouillés latéraux. Ces corps servent de relais principal entre la rétine et le cortex visuel (partie du cerveau qui traite les informations concernant la vision). Les messages nerveux, s’étant partagés au niveau du chiasma optique, arrivent à part égale dans chaque cortex visuel.







Le traitement

Le cortex visuel est séparé en 5 aires visuelles comme on peut le voir ci-contre :

Les aires V1 et V2 sont les aires primaires qui jouent un rôle très important dans la perception des contours. L'air V3 analyse les formes en mouvement et les distances. L’air V4 joue le rôle de perception des couleurs et l’air V5 perçoit les mouvements. Les différentes aires communiquent entre elles par l’intermédiaire des neurones et de messagers chimiques.